Clôture du séminaire parlementaire à Dassa : Fin des travaux, mission accomplie pour les députés

2 Mar, 2017 | Par | Rubrique : A la une, Manchette, Politique

Démarré depuis ce vendredi 24 février 2017, c’est dans cette matinée de ce mercredi 1er Mars 2017 que le séminaire parlementaire qui s’est déroulé à Dassa et dont l’objectif est d’affûter les armes des représentants du peuple autour des points inscrits à l’ordre du jour de la deuxième session extraordinaire de l’année 2017 qui s’ouvrira dans les prochains jours au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, a été clôturé.

Comme l’avait demandé le président du parlement,  Me Adrien Houngbedji, on peut dire sans exagérer que le séminaire de Dassa a été un succès du point de vue des communications, des débats et surtout de la qualité des interventions des uns et des autres. En un mot, si ce séminaire n’avait pas été organisé, il fallait l’inventer compte tenu des avancées enregistrées au profit du  traitement de ces
propositions de loi par les députés une fois de retour au Parlement.

En effet, contrairement aux rumeurs selon lesquelles, le séminaire de Dassa-Zoumè serait une occasion pour le président Patrice Talon de réunir les 4/5 de députés avec du cash pour une hypothétique révision de la constitution du 11 décembre 1990, les parlementaires béninois de la 7ème législature ont poursuivi inlassablement les travaux du séminaire parlementaire d’imprégnation sur les douze nouvelles propositions de loi à Jeco-Hôtel de Dassa-Zoumè. Après une laborieuse journée ce lundi 27 Février 2017, où, les séminaristes ont réussi à décortiquer six de ces nouveaux textes, qui seront bientôt soumis à leurs appréciations, ils étaient à nouveau hier mardi 28 février 2017 avec l’espoir de finir avec le reste des propositions de loi.

Le Premier-vice président de la 7ème législature Eric Houndété, les anciens présidents du parlement Bruno Amoussou, Antoine Kolawolé Idji, la doyenne d’âge madame Rosine Vieyra Soglo, les présidents des commissions et groupes parlementaires ainsi que les honorables députés dans leur grande majorité étaient tous mobilisés à Dassa-Zoumè et ont participé avec assiduité aux travaux à travers des débats vifs et bien nourris. Pour le moment, il n’est pas question de la révision de la constitution même dans les échanges en aparté entre les parlementaires. Donc les détracteurs des parlementaires ont tiré à terre et devront attendre d’autres occasions pour leur sale besogne.

A la cérémonie de clôture du séminaire, le maire de la commune de Dassa-Zounmè, Nicaise Fagnon était aux côtés des vices présidents du parlement.  Éric Houndété, premier vice président a remercié ses collègues députés pour leur détermination à mieux comprendre les 12 propositions de loi et les a exhortés à vite travailler dans les commissions au Palais des gouverneurs à Porto Novo à partir du lundi prochain. Le premier vice président a remercié le promoteur de l’hôtel, son Directeur Général, Mr Tchiakpè Isidore et tout le personnel pour l’accueil et leur disponibilité à mettre les élus du peuple à l’aise à Dassa.

Eméric Joël ALLAGBE

    Laissez une réponse