BENIN : RENCONTRE DE VÉRITÉ ENTRE GOUVERNEMENT ET OPÉRATEURS GSM

15 Fév, 2017 | Par | Rubrique : Message

La Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Madame Rafiatou Monrou a rencontré dans la matinée de ce vendredi 10 février 2017 dans les locaux de son cabinet, les opérateurs des réseaux Gsm installés au Bénin suite aux différentes plaintes des abonnés sur le coût et la qualité des services dans ce secteur. Une rencontre qui s’est déroulée en présence des membres de son cabinet et du Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (Arcep-Bénin), Monsieur Hervé Guedegbe.

Ils étaient tous présents les responsables de Mtn-Bénin, Moov, Glo et Libercom. Les points essentiels à l’ordre du jour de cette rencontre avec la Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Madame Rafiatou Monrou, tournaient autour de  la qualité des services offerts aux abonnés et les tarifs de communication appliqués.

Après avoir expliqué à l’entame de la séance,  les raisons qui ont motivé l’organisation de cette rencontre, raison relative à la nécessité de garantir, à moindre coût à la population béninoise, des services de haute qualité dans ce secteur conformément au vœu du Chef de l’Etat, Rafiatou Monrou a laissé chacun des responsables s’expliquer sur les raisons justifiant le fait que malgré les réformes des taxations sur les services qui sont passées de 23% à 10% depuis le début de cette année 2017, les abonnés ne sentent vraiment pas la baisse au niveau du coût de la communication.

L’autre situation à laquelle la ministre a presque sommé les responsables des réseaux Gsm à palier au plus pressé, c’est le Sim boxing qui est un système de fraude sur les appels internationaux entrants. Le fonctionnement du SimBox est simple. Imaginez que vous recevez un appel  international. Au lieu que le numéro de téléphone qui s’affiche soit un numéro international, c’est plutôt un numéro local que vous voyez sur votre téléphone. Et plus encore, il est impossible de rappeler votre correspondant étranger parce que ce numéro local ne passe pas par la suite. Cette situation fait perdre beaucoup d’argent au Trésor public.

Un délai d’une semaine a été donné aux différents réseaux pour désactiver les utilisateurs des Simbox au risque de subir  des pénalités leurs seront appliquées en cas de récidive car ils ont l’obligation d’assurer la sécurité de leur réseau.

Pour ce qui concerne l’effectivité de l’amélioration de la qualité des services, il est à préciser qu’un comité composé des représentants du MENC, de l’Arcep et des opérateurs GSM passera dès la semaine prochaine aux contrôles et des pénalités seront appliquées aux opérateurs défaillants.

Prenant à leur tour la parole, chacun des responsables des réseaux Gsm présents à la rencontre a d’abord remercié le Chef de l’Etat à travers la Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication pour les efforts qu’il déploit tous les jours pour leur permettre d’améliorer les différentes prestations et la qualité des services. Ils ont par ailleurs promis à la ministre de mettre tout en œuvre dès la semaine pour remédier aux différents problèmes évoqués pour le bonheur de nos populations.

Le Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (Arcep-Bénin), Monsieur Hervé Guedegbe, le Directeur du cabinet du ministre Monsieur Serge Ahissou, Monsieur Serge Koudjo, Secrétaire Général du Ministère ont aussi à leur tour rappeler aux responsables présents à la rencontre, le respect des engagements pris au cours de cette rencontre.

Laissez une réponse