Cérémonie de lancement du PAG : les premières impressions

3 Jan, 2017 | Par | Rubrique : Actualité nationale, Afrique, Economie

Adam Bagoudou, député Fcbe sur le PAG : « nous sommes là pour l’accompagner »: «  C’est une très bonne chose. Vous avez compris que tout a été dit. Le Chef de l’Etat dans son adresse a indiqué qu’il attendait beaucoup de nous, du peuple béninois qui lui a fait confiance.

Le peuple ne s’imagine pas tout le potentiel qu’il a et tout le potentiel que toute l’équipe qui l’accompagne a pour conduire la destinée de ce pays. Il veut prouver qu’il pourra combler les attentes de la population. C’est à travers donc une feuille de route qu’il s’est donnée qui est le Pag. Il reste maintenant qu’on se mobilise pour l’accompagner car il s’agit du Bénin. Soutenir le Programme d’action du gouvernement, c’est soutenir le Bénin, c’est montrer tout le bien qu’on attend du Bénin. Parce que si ça se réalise c’est le Bénin qui gagne. Pour les aspects qui auront une implication législative, nous sommes là en tant parlementaire pour l’accompagner.

Lorsqu’on a  élu une équipe àl’issue d’une élection, on lui confie tout le Bénin.  La campagne électorale est terminée, les intrigues également. Le Bénin, comment se soigner, se loger, nourrir les populations, la construction des infrastructures, l’emploi des jeunes, l’autonomisation des femmes. Tout ça fait partie des préoccupations communes de tout acteur politique. On ne peut donc jamais tourner le  dos à toutes ces initiatives tendant à améliorer ses indicateurs. »❒
Guy Mitopkè, député Un : « ça fait rêver, c’est ambitieux »

«J’avoue ranchement que ça fait rêver, c’est ambitieux. Je disais aux députés qui étaient autour de moi qu’il y a de quoi rêver parce que notre pays est franchement bourré de compétences et de potentiels de devenir. Le titre donné à la présentation de ce soir est très révélateur parce qu’on dit : Le Bénin révélé. Cela voudrait dire qu’il y a un certain nombre de potentiels qui ont tout le temps été cachés et qui n’ont pas tout le temps été mis en exergue. Mon rôle en tant qu’élu de la nation n’est pas de louanger ou d’être un adorateur d’un régime ou d’un personnage ; mais c’est d’expliquer véritablement le bien-fondé de ce qui a été présenté pour la future génération. »
Luc Atrokpo, Pdt/Ancb : « le Bénin changera si… »

« C’est ambitieux comme programme. Donc nous allons donner du temps au gouvernement pour ce qui a été mis en place. C’est vrai que si on parvenait à réaliser ce qui a été dit le Bénin changera et c’est ce que nous souhaitons. Le président et son gouvernement ont travaillé donc nous avons l’obligation de les accompagner pour que ce qui vient d’être exposé puisse procurer le mieux être à la population béninoise. »
Huguette Bokpè Gnacadja, coordonnatrice Wildaf-Bénin : « J’invite la société civile à s’approprier le document »

«Mes impressions sont bonnes parce que la présentation du programme dénote d’une pensée stratégique. On sait où on va, on a fixé un cap on sait comment on va y arriver. On sait de quelles ressources on a besoin et de comment on va les mobiliser. Donc en tant qu’acteur de la société civile je vais dire que je pousse un ouf de soulagement. Nous avons une boussole et il nous appartient de faire en sorte que nous ayons des baromètres pour faire des mesures périodiques à intervalle régulier.  Il nous appartient de rester vigilant pour pouvoir nous assurer que c’est qui a été promis qui est en train d’être réalisé. Je crois qu’il y a un premier devoir auquel j’appelle la société civile. C’est une appropriation du Pag parce que si on ne se l’approprie pas, si on ne sait pas comment il va être réalisé, il sera mal aisé de le critiquer et il sera difficile de le critiquer et de l’apprécier. Je finirai par une phrase que le président a dite à laquelle j’adhère. Il a dit qu’il y a plus de chantiers, de terrains à gagner que de terrains déjà conquis.Le reste dépendra beaucoup de nous dans notre rôle de citoyen d’éveilleur de conscience, de ceux qui font le suivi de l’action publique, protègent et s’indignent parfois ; mais également de ceux qui ont la capacité d’encourager quand le travail est bien fait. »

    Laissez une réponse