Bénin : le Président Talon une nouvelle fois à Paris

14 Déc, 2016 | Par | Rubrique : International, La Une, Politique

Le Président de la République, Patrice Talon, est très mobile en cette fin d’année. Après Bruxelles où il a séjourné jeudi et vendredi dernier, le chef de l’Etat béninois est une nouvelle fois sorti du territoire national.


Et la destination, c’est Paris, la capitale française qui a depuis la dernière élection présidentielle de mars 2016 a déjà reçu plusieurs fois (au moins quatre fois) le numéro 1 des Béninois.

Nouvelle visite parisienne, nouvelle rencontre à l’Elysée

Lors de ce énième séjour dans la capitale française, le chantre de la Rupture et du Nouveau départ s’est une nouvelle fois rendu à l’Elysée où il s’est entretenu avec son homologue François Hollande. Selon des informations rapportées par la Présidence de la République de France sur sa page facebook, au cours de leur entrevue, les deux chefs d’Etat béninois et français se sont entretenus sur la coopération bilatérale notamment dans les domaines de la production d’énergie renouvelable, d’accès à l’électricité, à l’eau, des transports ou encore des secteurs sociaux. A en croire le point de l’Elysée, lors des échanges, le Président Hollande « a confirmé le soutien technique et financier de la France au Bénin » dans ces domaines. « Les deux Chefs d’Etat ont confirmé leur volonté de développer les échanges économiques et humains entre les deux pays et sont convenus de placer les enjeux d’innovation, de soutien à la jeunesse et de création d’emplois au cœur des conclusions du prochain sommet Afrique-France de Bamako », souligne la Présidence française qui indique que les deux Présidents ont également parlé sécurité, précisément de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram.

« Ils se sont félicités des avancées observées au plan militaire, ont marqué leur disponibilité à poursuivre les efforts en cours, en particulier pour sécuriser et redynamiser les régions libérées », a révélé l’Elysée sur sa page facebook.

Yao Hervé KINGBEWE

Laissez une réponse