Processus de fusion des forces de sécurité publique : voici les membres de la commission

25 Nov, 2016 | Par | Rubrique : La Une

PROCESSUS DE FUSION DES FORCES DE SECURITE PUBLIQUE : VOICI LES MEMBRES DE LA COMMISSION 

 

azannai-a

 

 

 

 

 

Pour permettre l’efficacité des unités de sécurité et mieux doter ces unités qui assurent la sécurité des biens et des personnes, le gouvernement du président a pris en conseil des ministres la décision de procéder à la fusion de la gendarmerie et de la police nationale.

Pour l’opérationnalisation de cette mesure, le ministre d’état, secrétaire général de la présidence de la république lors de son point de presse de restitution des grandes décisions prises en conseil des ministres avait annoncé la constitution d’une commission qui sera chargée d’étudier les modalités de mise en œuvre de cette décision gouvernementale.

Cette commission est désormais constituée et est composée d’une bonne douzaines de personnalités.

La commission a reçu pour mission de travailler dans un délai de 30 jours à élaborer les projets de textes législatifs et réglementaires devant consacrer ladite réforme et finaliser et présenter au Président de la république les différents projets de textes. Cette commission est composée des personnalités ci-après :

Composition de la commission :

Président : Intendant Général de Brigade Cocouvi Amoussou

1er Vice-président : Colonel Soumaïla Yaya

2ème Vice-président : Commissaire divisionnaire de Police Aristide Makpondéou Dagou

1er Rapporteur : Lieutenant-Colonel Spéro Gouchola

2ème Rapporteur : Commissaire de Police de 1ère classe Waïdi Akodjènou

Membres :

Lieutenant-Colonel Marcel Adjaho

Contrôleur Général de Police Martial Hounsinou

Monsieur Pierre-Claver Godonou, Commissaire de Police à la retraite

Monsieur Awal Nagnimi Bouko, Général de Brigade à la retraite

Lieutenant-Colonel Abdel-Aziz Bio Djibril

Monsieur Edgard Kpatindé, juriste-communicateur, spécialiste des questions de sécurité

Monsieur Luc Sossa, enseignant de droit

    Laissez une réponse