20 Oct, 2016 | Par | Rubrique : Culture, La Une

MALADE DEPUIS TROIS ANS : Le chanteur EZIN GAGNON alias Bôtchi-bôtchi est dans un état de santé très critique

(Une union de prières et de soutien pour l’ artiste s’impose !)
Le doyen d’âge des chanteurs mahi de la musique béninoise d’inspiration traditionnelle (Toba), papa Ezin Gangnon alias bôtchi-bôtchi est souffrant dépuis trois années dans son village à Mondji, commune de savalou . La santé de ce talentueux artiste est totalement dégradée.

En effet, après quelques soins d’urgence à l’hôpital de zone de Savalou, l’artiste est retourné à la maison pour faute de moyen financier où il attend désormais la volonté de Dieu selon les propos de son enfant  les larmes aux yeux.

Depuis trois ans environ, l’artiste ne peut même plus faire un pas en avant. Il est donc tout le temps allongé dans son lit. « En dehors des enseignants de la localité qui le soutiennent par moment, aucun soutien, aucune visite de la part des autorités culturelles, des cadres de la localités et même de la mairie mon père n’a bénéficié jusqu’à ce jour. Je vous fais un aveu, c’est la misère qui tue les artistes », a-t-il dit les larmes aux yeux.

A l’étape actuelle, une action urgente de la part des autorités en charge de la culture et des bonnes volontés s’impose pour sauver cette voix de la musique béninoise qui a servi le Bénin pendant plus de 40 ans.

Josaphat Gbaguidi, la voix des sans voix

    Laissez une réponse