BENOÎT ILLASSA DESORMAIS NOUVEL AMBASSADEUR DU BENIN A L’UNESCO

22 Juin, 2016 | Par | Rubrique : A la une, Manchette, Politique

Depuis quelques jours, la carte diplomatique est entrée dans le vent de la rupture et le moins que l’on puisse affirmer est que Patrice TALON est vraiment décidé à remettre de l’ordre dans la maison diplomatie.

Après la suppression de certains postes diplomatiques jugés peu utiles et pour réduire le train de vie de l’Etat, le gouvernement passe à une vitesse supérieure en prononçant ses premières nominations diplomatiques. Sans aucun doute, notre compatriote Benoît ILLASSA est désormais celui qui représentera le Bénin à l’UNESCO (Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la science et Culture).

ILLASSA c

(SEM Benoît ILLASSA, nouvel Ambassadeur du Bénin à l’UNESCO)

Quelle récompense pour ce natif de Kilibo dans le département des Collines ! On se rappelle les procès en diffamation intentés à Paris par l’ancien chef de l’Etat béninois, Boni Thomas YAYI contre ce juriste qui ne faisait rien d’autre que dénoncer certaines dérives totalitaires du régime YAYI.

Deux fois de suites, Benoît ILLASSA avait dignement gagné les deux procès contre un certain Boni YAYI très habitué à dicter ses désirs au pouvoir judiciaire au Bénin sous son règne. Pourtant, ce ne sont pas les arguments qui avaient manqué à un certain Bournazelle, ancien bâtonnier français, défenseur des intérêts de l’ancien chef d’Etat.

Ce conflit a tôt fait de rapprocher ILLASSA et les plus célèbres refugiés politiques de Boni YAYI. Constamment, Benoît ILLASSA fut toujours aperçu à chacune des audiences où la dictature en cours chez nous au Bénin voulait à tout prix amener les autorités françaises à lui « livrer » Olivier BOCCO et Patrice TALON afin que ces derniers soient systématiquement torturés voire éliminés comme Urbain DANGNIVO.

Benoît ILLASSA résidera-t-il enfin chez Boni YAYI ?

Est-ce cette solidarité qui vaut aujourd’hui la promotion de cet autre ennemi personnel de Boni YAYI ? De toute évidence, le profil du nouvel ambassadeur du Bénin à l’UNESCO ne souffre d’aucune ambiguïté pour le job. Mais l’ironie de l’histoire est que Benoît ILLASSA va désormais occuper la résidence pour laquelle Boni YAYI l’avait assigné pour le premier procès.

En effet, dans un texte posté sur son blog, le nouvel ambassadeur et plus célèbre ressortissant béninois résidant à Créteil (en France) avait fait savoir que cette résidence de fonctions de l’ambassadeur béninois à l’UNESCO serait la propriété personnelle de Boni YAYI. Et ILLASSA de continuer pour affirmer que cette acquisition ferait suite à une transaction délictueuse entre le gouvernement YAYI et le cimentier LAFARGE. La suite est connue…

L’année dernière lors d’un de ses fréquents séjours au Bénin, ILLASSA fut dépouillé de toutes ses pièces d’identité dès son arrivée par des policiers à la solde sordide de YAYI, qui ne cachait point sa haine envers son propre concitoyen. Il avait fallu un fort battage médiatique pour que la police nationale restitue au bi-national ILLASSA ses pièces. De la même manière, la résidence personnelle de ce dernier  fut encerclée pendant plusieurs jours par des éléments en armes de guerre, troublant ainsi la quiétude des affables habitants du quartier Fidjrossè dans le douzième arrondissement de Cotonou. Cependant, nous étions déjà en période électorale où Benoît ILLASSA ne cachait pas du tout son soutien actif sur le terrain au profit de l’ennemi public numéro UN de YAYI à savoir …. Patrice TALON.

Par Abou MAMA (www.lautrefraternite.com)

    Laissez une réponse