Présidentielle 2016 : Me Hélène AHOLOU KEKE met a nu un complot de fraude électorale en gestation

4 fév, 2016 | Par | Rubrique : A la une, Afrique, Dossier, Manchette, Politique

Face aux hommes de média dans la matinée de ce jeudi 04 février, l’ancienne présidente de la commission des lois et des droits de l’homme de l’Assemblée Nationale, Hélène Aholou Kèkè a, dans un document intitulé « Ma déclaration civique et citoyenne », mis a nu un complot de fraude électorale en gestation.

Il s’agit, selon sa déclaration, de la création de 51 bureaux de votes fictifs en violation flagrante de la loi électorale en vigueur. « La loi n°2015-02 votée le 09 janvier 2015 modifiant et complétant la loi n°2013-09 du 13 septembre 2013 portant détermination de la carte électorale et fixation des centres de vote en République du Bénin et entrée en vigueur le 08 avril 2015 prévoit la création de 7858 centres de votes alors que le Cos-Lepi en a retenu 7909 en application de la loi n°2013-09 du 13 septembre 2013 qui n’est plus en vigueur » explique-t-elle.

« Une telle situation qui constitue l’organisation d’une fraude massive est entrain de se réitérer sous nos yeux pour les prochaines élections et ce, en faveur du candidat du régime sortant. Nous sommes à la veille des élections, soit trois semaines de l’échéance et aucune carte d’électeur n’est encore distribuée. » s’insurge-elle avant de proposer sa thérapie d’une élection transparente.

« La seule solution est de laisser chaque candidat avoir accès au Cos-Lépi et ainsi pouvoir contrôler l’avancée du travail d’émission et de distribution qui doit être fait en toute transparence. Outre ce contrôle effectif et transparent, il serait judicieux pour chaque candidat qui le souhaite qu’il puisse interpeller les membres du Cos-Lépi sur cette situation pour le moins préoccupant de l’émission et de la distribution des cartes d’électeur. »

Source : WEB BÉNIN TVMe HELENE AHOLOU KEKE a

Laissez une réponse