Niger : inauguration de la première ligne ferroviaire par le président Issoufou Mahamadou

1 fév, 2016 | Par | Rubrique : A la une, Afrique, Dossier, Economie, International

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé vendredi, 29 janvier 2016, à Niamey, à l’inauguration officielle de la voie ferrée Niamey-Dosso, longue de 143 km. Le train en provenance de Dosso, avec à son bord le Premier Ministre, SEM  Brigi Rafini et plusieurs autres personnalités, s’était arrêté à l’entrée de Niamey pour prendre le Président Issoufou Mahamadou. C’est à 10h 54 que le train et ses illustres « passagers » fit son entrée à la gare de Niamey où l’attendait un public nombreux dont le Président de l’Assemblée Nationale, les Présidents des Institutions de la République, les députés nationaux, les membres du Gouvernement et ceux du corps diplomatique accrédités au Niger.

Attendu depuis plus de 70 ans, le train a finalement sifflé à Dosso et Niamey en passant par Birni N’Gaouré, grâce à la détermination et à la « volonté farouche » du Président Issoufou  Mahamadou. Convaincu de la nécessité du chemin de fer pour les populations nigériennes, le Chef de l’Etat a lancé, le 7 avril 2014 à Niamey, en présence de ses pairs du Benin et du Togo, ce projet de chemin de fer faisant partie du Projet de la « Boucle ferroviaire » devant relier Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey-Ouagadougou-Abidjan, rappelle-t-on. D’un coût de 142 millions d’euros, la réalisation de la voie ferrée Niamey-Dosso a permis de créer 3000 emplois, les travaux étant exécutés en moins de deux ans par quelque 800 cheminots dont des nigériens formés sur place et qui ont travaillé dans des conditions difficiles.

L’ancien ministre français, M. Michel Roussin, Représentant du Groupe Bolloré, qui a financé les travaux, a dans un discours lors de la cérémonie d’inauguration à la BLUEZONE de Niamey,  souligné que le Projet de la Boucle ferroviaire , dont le Président de la République est l’un des initiateurs, va permettre de désenclaver tout le Sahel. Le Président Issoufou Mahamadou, répondant à la presse nationale et internationale à l’issue de cette cérémonie, a dit que ce vendredi, 29 janvier 2016, est un « jour historique » pour le Niger, qui vient d’avoir son premier rail, car il n’ ya pas de développement sans rail. « C’est conscient de cette vérité que nous avons inscrit dans le Programme de Renaissance le Projet de réalisation du rail au Niger ».a affirmé le Président issoufou mahamadou. « Le Niger, a-t-il ajouté, est le seul pays de l’Afrique de l’Ouest à ne pas avoir jusqu’ici, ne serait-ce qu’un mètre de voie ferrée ».

Cette lacune est comblée avec la réalisation du tronçon Dosso-Niamey, a dit le Chef de l’Etat soulignant que c’est une bonne performance que réalise le Groupe Bolloré avec lequel le Niger et le Benin ont mis en place un Partenariat Public Privé en vue de la réalisation  du chemin de fer entre Cotonou et Niamey. BOLLORE AU NIGER aCe tronçon fait partie du Projet global de la Boucle Ferroviaire, un projet intégrateur, a indiqué SEM Issoufou Mahamadou, avant de se réjouir de la réalisation de cette voie ferrée extrêmement importante pour le développement économique du Niger.

Source : Présidence du Niger

Laissez une réponse