QUI EST NASSIROU BAKO-ARIFARI ?

27 jan, 2016 | Par | Rubrique : A la une, Dossier, No comments, Politique

L’ex sémillant Ministre des Affaires Etrangères du Bénin est un universitaire, Professeur de Sociologie-Anthropologie, amoureux de la chose publique, qui a fait ses armes dans les mouvements scolaires et estudiantins. Ce qui lui a permis d’être un distingué politique.

En effet, tout destinait Nassirou BAKO-ARIFARI à la politique. Un tempérament à la fois calme et frondeur, une énergie débordante, la détermination qui le dispute à la ténacité. Leader étudiant, il ne répugnait guère les responsabilités. Il est aujourd’hui l’un des principaux personnages de la classe politique béninoise.

Nassirou BAKO-ARIFARI est né le 30 octobre 1962 à Karimama, au nord de la République du Bénin.
Après ses études primaires dans sa ville natale, il intègre le Collège d’Enseignement Moyen Général de Malanville où il reçoit le Brevet d’Etudes du Premier Cycle. C’est à Kandi qu’il obtient le baccalauréat, Série Littéraire. Il effectue son service militaire et la mission d’enseignement à Ségbana. L’Université Nationale du Bénin l’accueille en 1984. Le jeune étudiant intègre l’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo dans la filière Histoire et géographie et s’inscrit parallèlement au Département d’Histoire et d’Archéologie de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines.
Nassirou BAKO-ARIFARI entame ses études supérieures sur fond de militantisme. Actif, il entre de plein pied dans l’agitation politique et est de tous les combats sur les campus d’Abomey-Calavi, de Porto-Novo en passant par Cotonou.

Il révèle des talents de politique, tant sa passion est forte pour la conduite des affaires du monde estudiantin, dans l’environnement classique d’empoignades verbales, de batailles rangées, de conflits de toutes sortes opposant les étudiants entre eux, contre eux et le pouvoir. Il est à l’aise dans le microcosme estudiantin où sont représentés en miniatures, toutes les forces politiques et les courants de pensée qui s’affrontent sur la scène politique nationale.
Le futur Président du Bénin fera ses armes avec beaucoup de détermination et d’habiletés témoignant déjà d’une force de caractère et d’une réelle aptitude de meneur d’hommes. Il est élu en 1987, Président du Bureau Exécutif National de la Coopérative Universitaire des Etudiants. Il affirme son leadership et est reconduit en 1988, au plus fort des manipulations et contradictions animées par les groupes adverses. Devenu boursier de l’Office Allemand des Echanges Académiques, il s’inscrit en thèse de doctorat en Sociologie et Anthropologie, en co-tutelle européenne à l’Université de Hohenheim à Stuttgart en Allemagne et à l’Ecole des Hautes Etudes de Sciences Sociales en France. Il soutient sa thèse en 1999 à Marseille.

BAKO-ARIFARI est recruté par l’Institut Universitaire d’Etude de Développement, comme Chercheur de 1999 à 2001. De 2001 à 2003, il sert en qualité d’Assistant et de Maître-Assistant à l’Université de Cologne.
Dès l’année 2000, Professeur de Sociologie-Anthropologie.

PARCOURS POLITIQUE
Candidat aux élections législatives de 2007, il a été élu sur la liste UPR (Union pour la Relève). Il récidive en 2011 sous les couleurs de l’Alliance AMANA qu’il porte sur les fonts baptismaux. Il est donc élu, coup sur coup, à l’Assemblée Nationale des 5ème et 6ème législatures. Président du G13, il développe beaucoup de truculence. Avec ses alliés, il forme une force qui compte à l’Assemblée et sur la scène politique nationale. Ils constituent à ce propos, des interlocuteurs déterminants.

D’abord simple membre du Comité Politique de Supervision, Nassirou BAKO-ARIFARI est élu Superviseur Général et prend en main le processus de confection de la LEPI. A force de détermination et de ténacité, dans un contexte général de tiraillements, de polémiques et d’incertitudes sur l’aboutissement à bonne date de ce qui apparaît comme un défi national, le processus est conduit à terme par le Superviseur général et son équipe. Les Béninois, pour la première fois de l’histoire politique de leur pays.

Le Projet d’Appui à la Réalisation de la LEPI était dirigé par un Comité de Gestion comprenant les Ambassadeurs de France, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Suisse, du Japon etc, sous la houlette du Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement, PNUD.

Soucieux de son image, Nassirou BAKO-ARIFARI a lancé un défi à ses détracteurs pour trouver un seul nom fictif sur la liste. Personne n’a, à ce jour, donné la preuve du contraire. Il a également demandé aux Parlementaires de l’opposition.
En 2011, Il prend les rênes de la diplomatie qu’il dirige durant quatre (04) années de main de maître. Polyglotte, il est aussi à l’aise pour s’exprimer en Anglais qu’en Allemand. La langue de Molière n’a pas de secret pour cet intellectuel que rien ni personne ne parvient à départir de son calme et de sa sérénité légendaire. Son visage peut exprimer quelque agacement furtif, mais nul ne peut mettre Nassirou BAKO-ARIFARI en colère.

Il n’est jamais ébranlé dans ses objectifs et ses convictions. Il est un orateur talentueux. L’organisation du mandat et de la gestion de la présidence en exercice de l’Union Africaine au cours de l’année 2012, l’offensive dans le cadre de la nouvelle diplomatie des valeurs où le Bénin se fait remarquer et plaide à la tribune de l’Union Africaine, des Nations Unies et partout dans le monde pour l’abolition de la peine de mort, la nouvelle philosophie de l’intensification des liens avec les pays du voisinage, intègre le principe du fonctionnement normal des structures sous ses ordres et permet de porter la voix du Bénin et d’exprimer ses positions sur les grands sujets d’intérêt.

Les Ambassadeurs accrédités au Bénin et autres diplomates étrangers apprécient sa totale disponibilité, son dynamisme, la pertinence de ses réflexions et tout le métier que développe au quotidien leur interlocuteur privilégié.
Pour une troisième fois consécutivement, Nassirou BAKO-ARIFARI est élu Député aux dernières élections législatives de 2015 et Président de la Commission des Affaires Extérieures du Bureau Exécutif du Parlement.
La nouvelle ambition de Nassirou BAKO-ARIFARI est la conquête du pouvoir à l’élection présidentielle du 28 février prochain.
Vivement que ses nobles ambitions se réalisent.

ARIFARI BAKO bBiographie actualisée.

Laissez une réponse