Tentative présumée d’empoisonnement du Président de la République : ABT SE DIT PREOCCUPE PAR LA SECURITE ET L’INTEGRITE DE BONI YAYI

11 nov, 2012 | Par | Rubrique : Economie, Manchette, Politique, Société

L’Alliance ABT est l’une, sinon la seule formation politique à ne pas s’être officiellement exprimée sur le sujet relatif à la tentative présumée d’empoisonnement du Président de la République. Pourquoi ce silence ?

S’il est vrai que nous n’avons pas exprimé à ce jour de position publique, vous noterez que l’Alliance ABT est constante dans sa ligne de clarté et de responsabilité. Nous ne sommes pas face à une affaire politique mais bien judiciaire, pénale, et là,  la communication se doit d’être porteuse de sens et utile. Nous nous sommes donné, au-delà de l’émotion, le temps de l’écoute, de la compréhension et de l’analyse.

Ecoute, compréhension, analyse dites-vous ? Mais au jour d’aujourd’hui, quelle est la position de l’Alliance ?

Ecoutez, qui dirait « tentative d’assassinat du Président de la République » induirait concomitamment, remise en cause de l’ordre institutionnel au Bénin. Vous savez le prix que nous attachons au respect de la République, de ses Valeurs et des Institutions constitutionnelles. Vous l’avez observé dans le passé : nous avons su taire jusqu’à nos droits pour l’intérêt supérieur de la Nation. Mieux, ce respect vaut également pour les personnes qui incarnent nos institutions, à commencer par le Président de la République. Nous croyons fondamentalement que le pouvoir d’état doit s’obtenir par la vérité des urnes, doit toujours s’exercer dans la légalité et doit se transmettre dans la continuité des cycles électoraux.

Nous ne cautionnerions jamais aucun acte qui remettrait en cause la paix civile, l’unité nationale et la concorde républicaine. Les institutions doivent être protégées afin que leurs responsables puissent prendre de la hauteur et se concentrer sur les questions essentielles pour nos populations.

Doit-on en déduire que l’Alliance ABT apporte son soutien au Chef de l’Etat ?

Nous sommes clairs : au delà de la personne du Chef de l’Etat, c’est de l’institution qu’il incarne qu’il s’agit. Et je répète que nous sommes opposés à tout acte qui déstabiliserait notre démocratie. De ce point de vue, sa sécurité et son intégrité physique nous préoccupe.

Cela étant, la justice est l’un des piliers de la démocratie. Elle est saisie du dossier, il faut la laisser travailler dans la sérénité. La vérité judiciaire n’est pas celle de l’information, de la communication et des émotions : c’est celle des faits. Faisons confiance à nos magistrats et continuons de travailler d’arrache-pied pour relever le Bénin, avancer dans la résolution des problèmes de nos concitoyens car les grands défis sont là et ils sont nombreux, complexes, urgents.

 

Be Sociable, Share!

Une réponse
Laissez une réponse »

  1. Merci pour l’actualité. Je viens de trouver la presse qu’il me faut pour pouvoir suivre les nouvelles du Bénin. L’ABT a le devoir de se préoccuper de la sécurité du Président YAYI pour le bien de la nation.

Laissez une réponse