Cérémonie de lancement des Conférences mensuelles ABT : ALLOCUTION DU PRESIDENT ABDOULAYE BIO TCHANE

11 nov, 2012 | Par | Rubrique : A la une, Dossier, Economie, Politique, Société

Honorables députés à l’Assemblée Nationale,

Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique accrédité au Bénin,

Mesdames et Messieurs les Responsables de partis politiques,

Chers amis de la presse,

Militants et sympathisants de l’Alliance ABT,

Distingués invités,

Je voudrais, au nom de l’Alliance ABT et en mon nom personnel, vous souhaiter la bienvenue à cette conférence, et vous remercier très sincèrement d’avoir répondu à notre invitation. Votre présence témoigne, non seulement de la sympathie que vous avez pour l’Alliance ABT, mais aussi de l’intérêt que vous accordez au développement de notre pays le Bénin.

La conférence à laquelle nous vous avons conviée cet après-midi est la première d’une série de conférences mensuelles que l’Alliance ABT animera désormais autour de plusieurs thématiques, avec la collaboration active des cadres et experts nationaux et expatriés, qu’ils soient membres de l’Alliance ABT ou non.

Cette initiative vient en réponse à une sollicitation permanente des milliers des nos compatriotes qui souhaitent voir naître dans notre pays, une dynamique inclusive et consensuelle dans le cadre de la recherche de solutions aux préoccupations majeures de nos populations.

A l’instar de la conférence économique que nous avons proposée il y a quelques mois, les conférences ABT seront donc un creuset de réflexion prospective et d’échanges autour des grandes questions politiques, économiques et sociales auxquelles nous sommes confrontés.

Il n’est un secret pour personne que depuis quelques années, le Bénin traverse une crise socio-économique sans précédent. Les indicateurs de performances et les rapports des organismes spécialisés démontrent à n’en point douter que la mauvaise santé de notre économie est due, non seulement à la crise internationale, mais aussi et surtout aux failles de la gouvernance actuelle.

Bien entendu, il nous faut en urgence réfléchir ensemble aux pistes de solutions. C’est ce qui justifie le choix de « la bonne gouvernance au Bénin dans le contexte de la mondialisation » comme thème de la première conférence.

Aujourd’hui nous avons invité autour de nos amis ABT, les représentants de toutes les forces politiques de notre pays, les représentants des FCBE, de l’UN, du PRD notamment. Sont invités aussi les représentants des centrales syndicales et de la société civile. Bien sûr nous avons invité aussi les représentants des pays amis et des institutions internationales.

Nous croyons à l’inclusion, non comme une confusion des opinions mais comme un centre de confrontation des idées diverses.

Je veux d’ores et déjà compter sur nous tous ici présents pour nous joindre à cette dynamique intellectuelle républicaine, mais aussi sur la participation active de toutes les personnes qui ont une opinion à exprimer.

Quant au sujet du jour, je fais confiance à Raymond DOSSA pour l’introduire. Je veux, pour ma part, juste dire un mot sur la mondialisation, pour dire ma satisfaction que nous ayons aujourd’hui dépassé le temps des querelles entre partisans et opposants de la mondialisation. Je veux affirmer que notre combat ici est celui de la recherche des moyens d’être parmi les gagnants de cette mondialisation, en profitant des possibilités qui nous sont aujourd’hui offertes avec la communication et la divulgation des savoirs.

Je voudrais pour finir vous remercier tous pour la part active que chacun de vous prend dans la construction de notre Nation commune, et nous inviter tous à regarder ensemble dans la direction du développement.

Je vous remercie !

Abdoulaye BIO TCHANE

Be Sociable, Share!

Une réponse
Laissez une réponse »

  1. Au Président ABT
    Toutes nos félicitations pour cette initiative noble
    Nous souhaiterions que vous alliez plus loin en animant à l intention des jeunes, des thématiques sur la politique et ses ethiques pour un vrai changement de comportement.
    Nous pronons pour une nouvelle génération de politiciens à votre image
    Merci

Laissez une réponse