26 août, 2012 | Par | Rubrique : No comments

A- Le Port absorbe la Sobemap

Selon des indiscrétions, les autorités béninoises au plus haut niveau envisagent la disparition de la Société béninoise de manutentions portuaires au profit du Port autonome de Cotonou pour donner une grande dimension et une envergure internationale au Port autonome de Cotonou. Cette réforme vise à concéder aux opérateurs privés la manutention afin que ceux-ci investissent considérablement dans le secteur. Du côté des travailleurs, c’est la veillée d’armes. Si une partie des travailleurs applaudissent des pieds et des mains cette réforme annoncée, l’autre partie craint les licenciements qui découleraient d’une telle fusion. Affaire à suivre.

B- Autre temps, autre mœurs

Une société de cimenterie en cours d’installation au Bénin a été contrainte de se conformer aux exigences des réformes portuaires. Cette société ayant importé des engins lourds et autres matériels indispensables pour son fonctionnement n’aurait pas suivi toutes les procédures requises pour un dédouanement complet de ses marchandises. Le pot aux roses est découvert et les marchandises bloquées au Port autonome de Cotonou pendant plus de trois semaines. Ayant constaté que la mayonnaise n’a pas pris, les responsables de cette société ont dû se conformer aux nouvelles règles et leurs marchandises libérées. Autre temps, autres mœurs…

Be Sociable, Share!

Laissez une réponse