Loi relative aux statuts spéciaux et particuliers des militaires et forces de sécurité publique : LES DEPUTES EXIGENT UNE ETUDE EN PROCEDURE D’URGENCE

11 Juil, 2012 | Par | Rubrique : A la une, Economie, Politique, Société

Après les douaniers, le gouvernement a voulu adopter un projet de lois sur les statuts spéciaux et particuliers des personnels des forces de sécurité publique et assimilés en République du Bénin. Ainsi, les députés ont voulu savoir au cours de cette première session ordinaire de l’année 2012 les mesures diligentes prises par l’Exécutif pour transmettre à l’Assemblée nationale le présent projet. Ainsi, après les explications des mesures prises par le gouvernement, les députés dans leur majorité ont félicité le personnel des forces de sécurité publique et autres assimilés qui se battent malgré les moyens inadéquats mis à leur disposition. Ensuite, tour à tour, ils ont déploré les conditions de vie et de travail des forces publiques au Bénin qui se traduisent par la vétusté des matériels de travail, la précarité de leurs conditions de vie et de travail. Nicaise Fagnon s’est inquiété des dispositions au niveau de la Cour suprême puisqu’ il s’agit d’un avant-projet de loi. La doyenne d’âge, l’honorable Rosine Soglo a, quant à elle, fustigé le silence coupable du gouvernement face à la guéguerre qui a cours ces derniers jours entre les militaires, les gendarmes et les policiers. Elle l’invite à prendre les dispositions qui s’imposent afin d’instaurer une bonne collaboration entre les forces de sécurité publique. L’honorable Azannai dénonce une mesquinerie à la base de ce dossier. Il a donc demandé une procédure d’urgence pour faire bénéficier des avantages de ces statuts aux personnels qui devront aller en retraite l’an prochain. Il a énuméré à titre exemples les conditions de travail des agents de la Direction générale de la Douane et d’autres Brigades et couloirs des forces de sécurité publiques dans des états de dégradation très avancée. Ils ont de ce fait accordé leurs voix pour l’adoption de ces projets de loi en procédures d’urgence. Ils n’ont pas manqué de demander au gouvernement de mettre à la disposition des forces de sécurité publique et autres assimilés, des moyens afin de leur permettre d’atteindre les résultats escomptés. Le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a pris note des questions et recommandations des députés et a promis d’y apporter des réponses écrites dans les prochains jours conformément au règlement intérieur de l’institution parlementaire.

Kola Paqui

    Laissez une réponse