Commissariat de l’Uemoa : LE COMPATRIOTE GUY-AMEDEE AJANOHOUN RECONDUIT

31 Mai, 2011 | Par | Rubrique : A la une

Le chef de l’Etat, le docteur Boni Yayi a participé à la session extraordinaire des chefs d’Etat de l’Uemoa lundi dernier. On notait également la présence des présidents Les présidents Blaise Compaoré du Burkina Faso, Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Amadou Toumani Touré du Mali, Issoufou Mahamadou Niger,le sénégalais Abdoulaye Wade et l’hôte du sommet le togolais Faure Gnassingbé.  Ces chefs d’Etat ont donné mandat au président togolais Faure Gnassingbé pour mener les consultations devant aboutir à la nomination du futur remplaçant de Soumaïla Cissé à la tête de la commission de l’Uemoa. M. Cissé a été lui aussi félicité par les chefs d’Etat pour « la dynamique qu’il a insufflée au processus d’intégration de l’Union et pour les résultats obtenus par la Commission, sous sa conduite, durant les huit dernières années et le travail remarquable accompli par l’ensemble des commissaires sortants dans le cadre de leur mandat. » Les commissaires suivants ont été nommés : Guy-Amédée Ajanohoun (Bénin), Christophe Joseph-Marie Dabiré (Burkina Faso), Augustin Tompieu-Zouo (Côte d’Ivoire), Ibrahima Diémé (Guinée-Bissau), Seydou Sissouma (Mali), Mamane Malam Annou (Niger), El Hadji Abdou Sakho (Sénégal) et Georges Essowè Barcola (Togo). Le sénégalais et le nigérien devraient probablement s’affronter pour remplacer Soumaïla Cissé.

Rochereau AVIDOUTE, envoyé spécial à Lomé

    Laissez une réponse