Pour non satisfaction de leur PLATE FORME REVENDICATIVE : LE SYNTRA-BMH EXIGE UNE BONNE GESTION DE L’HOTEL BENIN MARINA

21 Déc, 2009 | Par | Rubrique : Société

Les locaux de la Bourse du Travail de Cotonou ont servi de cadre, dans la soirée d’hier dimanche 20 décembre 2009, à un point de presse donné par le SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DU BENIN MARINA HOTEL (SYNTRA-BMH). Au cours de ce point de presse qui a connu, la présence du Secrétaire Général Adjoint de la CSTB, Paul Issè IKO, les membres du SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DU BENIN MARINA HOTEL ont énumérés plusieurs points de revendications dont nous vous proposons de le lire ci-dessous, ; l’intégralité.

PLATE FORME REVENDICATIVE

1- La cessation du gaspillage des ressources humaines et financières de l’hôtel (la bonne gestion de l’hôtel)

2- Le déblocage de nos échelons et certaines de nos primes dont celle de nuit.

3- L’élaboration, la discussion, l’adoption et la signature d’un nouvel accord d’établissement profitable aux travailleurs en mettant en place une commission paritaire pour ce faire.

4- Le paiement des rappels découlant du rétablissement service charge à son taux initial.

5- La signature des contrats à durée indéterminés aux 51 extras conformément au protocole d’accord signé entre la direction générale, le syndicat, et les représentants des extras.

6- La cessation du recrutement des stagiaires avec rémunération et les extras à plein temps.

7- La suspension de l’avis de recrutement d’un agent aéroport.

8- La cessation des intimidations des travailleurs pour des raisons syndicales.

9- La cessation des affectations arbitraires (muter un cuisinier à un poste d’équipier par exemple) et la réhabilitation de tous les employés redéployés de façon abusive.

10- La reprise immédiate dans leur fonction des contractuels qui ont été suspendus.

11- Le retard dans le versement des cotisations syndicales, des allocations familiales, des assurances : UBA-VIE et COLINA VIE.

12- La vétusté des matériels non renouvelés dans tout l’hôtel : Cas de l’incendie (Technique), des linges (Hébergement), les machines à laver (Buanderie), les marmites (Cuisine), Couverts, tasses, Sous tasses, etc. (Restauration).

La satisfaction de toutes ces revendications reste le gage pour le redressement de l’hôtel et la sauvegarde de l’avenir de notre carrière.

Cotonou le 08 Décembre 2009

Pour le Bureau Directeur

Romuald ALINGO

    Laissez une réponse