/* * This theme styles the visual editor to resemble the theme style, * specifically font, colors, icons, and column width. */ Colloque sur le CO- développement et la recherche appliquée à Poitiers : Irénée AGOSSA était | L'Autre Fraternité

Colloque sur le CO- développement et la recherche appliquée à Poitiers : Irénée AGOSSA était

26 nov, 2008 | Par | Rubrique : A la une

Les 05 et 06 décembre 2008, la ville de Poitiers en France accueille un colloque sur le Co-développement et la recherche appliquée : cas du Bénin. En prélude à cet évènement d’envergure internationale, le Cadre de Réflexion des forces de Progrès du Bénin était face à la presse. C’était au chant d’Oiseau de Cotonou. Le Développement du Bénin passe inévitablement par la recherche appliquée.

Aucun développement économique et social n’est concevable sans un investissement minimum dans la recherche. C’est ce qu’ont compris les membres du Cadre de Réflexion des forces de Progrès du Bénin présidé par le Conseiller à la Haac Irénée Agossa en se lançant dans la quête de cet impératif de développement. A la tâche, il est apparu que la recherche de ce « capital savoir » nous conduit

inexorablement vers la diaspora béninoise où travaillaient des Cadres bien avertis pour le développement des pays du Nord. C’est dans cette perspective, qu’est née l’idée d’organiser un colloque pour réfléchir sur le co- développement et la recherche appliquée. Il aura lieu les 05 et 06 décembre prochains à Poitiers. Une ville française où dorment beaucoup de chercheurs béninois qui ont déjà réalisé des travaux dans leur domaine.

En effet, la recherche appliquée comme une simple définition de la recherche appliquée, est l’approfondissement des réflexions autour d’un élément existant déjà pour obtenir un nouveau produit. De cette science, plusieurs chercheurs béninois peuvent faire foi, a indiqué le conférencier.

Le colloque a donc pour objectif,  de réunir les chercheurs béninois de la diaspora et autres chercheurs de l’Europe, les investisseurs béninois et les partenaires au développement autour des grands axes de la mise en valeur du capital savoir dans la satisfaction des demandes exprimées sur les marchés locaux et internationaux. Plus d’une centaine de chercheurs sont attendus à Poitiers. Le gouvernement du Bénin, l’Ambassade de la France et plusieurs autres institutions ont donné déjà leur quitus pour la tenue du colloque

          

Romuald ALINGO     

Be Sociable, Share!

Laissez une réponse