Prenez vos responsabilités Monsieur le Président de la République

26 Nov, 2008 | Par | Rubrique : A la une

Prenez vos responsabilités Monsieur le Président de la République

(Pour violation des textes)

Le Secrétaire Général du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire a révélé au grand jour, toute la mauvaise foi qui sommeille en lui, à travers l’organisation cette année,  du concours du certificat d’aptitude des inspecteurs primaires. Toute une panoplie d’irrégularités dans l’organisation de ce concours (CAIP) savamment orchestrées par cet homme de peu de foi, en violation grave des textes qui régissent les enseignements maternel et primaire.Pour que cesse donc la pagaille au ministère des enseignements primaire et maternel, les membres du Bureau National du SYNACOPEMP-BENIN et son secrétaire général, Monsieur Aubert Fortunat Lando ne demandent qu’une seule chose : Le départ sans condition du Secrétaire Général Karimou Salimane et du Conseiller Technique Daga Jacob.

Romuald ALINGO

Au Ministère des Enseignements Maternel et Primaire, des décisions fantaisistes  se prennent, et le tout nouveau Ministre Monsieur Zacharie Félicien doit pouvoir  séparer les bons grains,  de l’ivraie. Le Secrétaire  Général dudit Ministère, Karimou Salimane constitue le ver que le maître des lieux doit enlever de son fruit pour une bonne réussite de la mission à lui assignée par son Excellence le Docteur Boni Yayi, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du

Gouvernement, qui de surcroît,  est le Père de toutes les béninoises et de tous les béninois.

Les faits
Tout est parti de l’organisation du concours du Certificat d’Aptitude des Inspecteurs Primaires comptant pour l’édition de cette année 2008. La  magouille doublée d’un cafouillage regrettable est à mettre à l’actif du secrétaire général dudit ministère. Lancé le 11Avril passé, le concours CAIP s’est tenu le 24 Mai 2008 dernier, c’est-à-dire, dans l’espace de moins de deux semaines.

Ce qui d’ailleurs fait entorse aux textes en vigueur. Et plus grave, le décret n° 2008-590 du 20 Octobre 2008 n’a été signé que le 20 octobre dernier, subséquemment tout à fait après le concours. Le Syndicat National des Conseillers Pédagogiques du Bénin (SYNACOPEMP-BENIN), tant asphyxié,  demande sans délai au Secrétaire Général du Ministère, d’organiser une formation modulaire à l’intention des conseillers pédagogiques sans condition pour passer en A2 comme il l’a fait en faveur des inspecteurs en A2. Une série de bêtises qui confirment la violation des textes en vigueur. Le tout nouveau

Ministre des Enseignements Maternelles et Primaires, Zacharie Félicien, a été remercié par les grogneurs de l’heure, pour la promptitude avec laquelle,  il les a reçus. Vivement que les promesses faites à leurs égards, soient tenues. Le Président de la République, le Docteur Boni Yayi doit se  saisir personnellement de ce dossier. Nous y reviendrons.

Affaire à suivre

1

1

2

2

3

3

4

4

    Laissez une réponse