2ème Edition du salon sous -régional sur l’habillement et les cosmétiques : Le Ministre Grégoire AKOFODJI ouvre les travaux

8 Sep, 2008 | Par | Rubrique : A la une

Le secteur privé de notre sous-région présente des faiblesses qui limitent sa présence sur le marché mondial. En effet, il est caractérisé par la prédominance du secteur informel et des micros entreprises et une forte compétitivité qui ne lui permet pas de faire face à la concurrence internationale et de saisir les débouchés offerts sur le marché mondial.

Face à cette situation, il est impérieux de donner un nouveau souffle à ce secteur, en vue d’éviter la marginalisation continue des économies de notre sous région. C’est donc face à ce défi majeur que le Ministère de l’Industrie et du Commerce, à travers l’Agence Béninoise de Promotion des Echanges Commerciaux, a organisé la deuxième édition du salon sous régional sur l’habillement et les cosmétiques.

C’était au palais des congrès de Cotonou en présence des membres du corps diplomatique accrédité au Bénin, des représentants des organisations internationales et des organisations du secteur privé, des autorités politico administratives  de  la ville de Cotonou, des exposants venus des pays de la sous région sous l’œil vigilant de son excellence le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Grégoire Akofodji.

Romuald ALINGO

La 2ème Edition du salon sous régional sur l’habillement et les cosmétiques qui a eu pour cadre le Palais des congrès de Cotonou s’inscrit dans le cadre des objectifs mentionnés plus haut et a pour objectif principal l’accélération du processus d’intégration économique sous régionale et la relance du secteur privé. Il vise essentiellement :

– à faire découvrir les acteurs des secteurs cosmétiques et de l’habillement de la sous région,
– à faire connaître l’expertise de notre sous région en produits cosmétiques et en habillement,
– à stimuler le développement et l’utilisation de nos matières premières locales, telles que les plantes aromatiques et le coton et enfin,
– à stimuler la consommation de nos produits locaux.

A en croire le Ministre Grégoire Akofodji, à l’ouverture officiel de ce salon, « pour le gouvernement  du Bénin, il s’agit d’une stratégie de promotion de la consommation et de l’adoption des produits africains, par les Africains, surtout en cette période de crise économique aigue ». En effet, pour le gouvernement du docteur Boni YAYI, l’organisation des salons et foires est de soutenir les efforts de nos entreprises à véritablement émerger.

En conséquence, le Ministre de l’Industrie et du Commerce,  a avant de finir son allocution, invité tous les acteurs du présent salon,  notamment les exposants, les visiteurs et les autorités à divers niveau, à donner une grande importance à cet évènement car il matérialise la volonté du gouvernement de son excellence le docteur Boni YAYI qui est de réorienter notre mode de consommation.

Il a, enfin, dit à l’endroit des exposants que c’est une occasion pour eux de faire découvrir  et montrer au public leurs talents ainsi que les potentialités de leurs pays respectifs en matière de fabrication des produits cosmétiques et de l’habillement. Rendez-vous donc l’année prochaine pour la 3ème Edition.

    Laissez une réponse