COMPTE-RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 22 AOUT 2007 REPUBLIQUE DU BENIN

3 Août, 2007 | Par | Rubrique : Conseil des ministres

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

————-

SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

————

C O M M U N I Q U E N° 25/PR/SGG/Com

Au début de la séance, le Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire de feu Amadou YACOUBOU, Administrateur des Services financiers, Chef du Service des Affaires Financières à la Préfecture de Cotonou, décédé le samedi 28 juillet 2007, des suites d’un braquage.

Au cours de la séance, le Conseil des Ministres a adopté plusieurs projets de décrets, notamment :

le projet de décret portant promotion aux grades supérieurs des personnels officiers supérieurs des Forces Armées Béninoises au titre du 4ème trimestre de l’année 2007.

Le Conseil des Ministres a examiné et approuvé une communication du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche relative au Programme d’urgence d’installation d’au moins 3.000 jeunes exploitants agricoles dans la Vallée de l’Ouémé.

L’adoption de ce Programme s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la vision du Chef de l’Etat de réaliser une véritable révolution verte à travers un développement agricole intégré qui fera de notre pays une puissance agricole pourvoyeuse d’emplois durables en zone rurale.

Ce Programme d’urgence qui se veut pilote vise à disposer de paramètres éprouvés et d’une grappe d’expériences in situ permettant de mieux fonder les orientations pour mettre aisément et efficacement en œuvre un autre Programme de grande envergure à savoir le Programme d’Appui au Développement Agricole de la Vallée de l’Ouémé (PADAVO) dont l’objectif spécifique est de promouvoir l’agriculture de type familial pour l’amener vers l’agriculture de type industriel.

Aussi l’installation des jeunes dans le cadre du programme d’urgence se fera -t-elle par tranche de 1000 jeunes répartis selon les filières qui sont jugées porteuses. Elle se fera concomitamment avec l’étude de faisabilité du PADAVO qui sera lancée au mois de mars 2008 et sera précédée des opérations de recensement, de sensibilisation et de formation des jeunes concernés durant toute la période des crues, jusqu’en janvier 2008.

Le Conseil des Ministres a examiné et approuvé plusieurs comptes rendus, notamment :

un compte rendu du Ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation et des Langues Nationales relatif à la 1ère réunion du Comité directeur de la Conférence des Ministres de l’Education de l’Union Africaine, tenue à Addis-Abéba, du 29 au 31 mai 2007 ;

deux comptes rendus du Ministre de la MicroFinance, des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes relatifs le premier, à la mission de plaidoyer qu’elle a eu à effectuer au Togo, aux USA, en France, au Luxembourg, en Tunisie et en Arabie Saoudite, du 02 au 18 juillet 2007 dans le cadre de la mobilisation des ressources financières au profit du secteur de la microfinance et le second, aux travaux d’élaboration du plan de redressement du réseau de la Fédération des Caisses d’Epargne et de Crédit Agricole et Mutuel (FECECAM).

Le plan de redressement fait suite à une étude antérieure commandée en 2004. L’étude a eu à dresser un tableau sombre de la gestion de cette importante Institution de microfinance qui affiche de graves dysfonctionnements caractérisés notamment par une gouvernance défaillante se traduisant par :

un déficit d’exploitation sur plusieurs années pour seize (16) CLCAM ;

une gestion non professionnelle et non rationnelle des ressources humaines ;

de la fusion des Unions Régionales avec la Fédération pour former une seule structure faîtière dont l’organisation et le fonctionnement seront orientés vers la recherche de l’efficacité ;

l’amélioration du niveau des produits financiers par une croissance maîtrisée du portefeuille crédit ;

du non transfert systématique au Trésor Public béninois des fonds remboursés par les Nations Unies dans les comptes de la Mission Permanente du Bénin.

du sous équipement des troupes béninoises entraînant un important manque à gagner du fait de la location de la logistique auprès des pays amis.

En approuvant ce rapport, le Conseil des Ministres a pris des décisions visant à :

observer une sélectivité dans le choix des théâtres d’opération sur lesquels seront déployées nos troupes ;

1.482.457.008 F CFA au titre de toutes les autres structures à savoir les Ministères et Institutions de la République ;

de 2.957.830.776 F CFA que la prévision initiale de la CENA elle-même et

les primes et indemnités : 46,62 %

le matériel électoral : 8,37 %

la loi électorale dont la rigidité limite des initiatives de réduction des coûts en raison de la pléthore d’effectifs qui caractérise le dispositif de la CENA, de ses démembrements, des ministères et des autres institutions impliquées dans le processus électoral ;

le recentrage des membres de la CENA sur leur rôle noble et premier d’organisation technique des élections ;

l’obligation à faire au SAP/CENA de veiller en permanence à la bonne conservation du matériel électoral, gage d’économies pour les élections à venir.

Enfin, le Conseil des Ministres a instruit le Ministre des Finances à l’effet de poursuivre et de renforcer l’assainissement des dépenses électorales, en prenant d’ores et déjà les dispositions pour une étude minutieuse et méthodique des projets de budgets qui lui seront transmis par les divers acteurs du processus électoral dans le cadre des prochaines élections municipales et communales.

Le Conseil des Ministres a autorisé au cours de sa réunion :

la participation d’une délégation du Bénin à la 2ème conférence internationale sur le tourisme et les changements climatiques, prévue à Davos, en Suisse, du 1er au 03 octobre 2007 ;

la participation d’une délégation de notre pays à la 57ème session du Comité régional de l’Organisation Mondiale de la Santé qui se tiendra à Brazzaville, du 27 au 31 août 2007 ;

l’organisation à Cotonou, du 24 août au 02 septembre 2007, du 1er Salon sous-régional sur l’habillement et les cosmétiques ;

la concertation du Gouvernement avec les diverses composantes de la Société Civile autour du thème « Politique économique et réformes structurelles pour la construction du Bénin émergent », à Cotonou, le 28 août 2007 ;

l’organisation à Cotonou, le 1er septembre 2007 de la 13ème édition de « Miss Bénin ».

Cotonou, le 22 août 2007

Le Secrétaire Général du Gouvernement,

Epiphane NOBIME.-

    Laissez une réponse