NEWSFLASH *** L’EGLISE DE GBANAME OU L’ECHEC DES RELIGIONS ENDOGENES ET REVELEES *** RFI / INVITE AFRIQUE Patrice Talon : « Il n’y aura pas de révision parce que le Parlement me le refuse» *** LETTRE OUVERTE DU POLITOLOGUE JUSTE CODJO AUX HONORABLES DÉPUTÉS ***

    Manchette

    L’EGLISE DE GBANAME OU L’ECHEC DES RELIGIONS ENDOGENES  ET REVELEES L’EGLISE DE GBANAME OU L’ECHEC DES RELIGIONS ENDOGENES ET REVELEES

    Au Bénin, l’Eglise de Gbanamè constitue une force religieuse avec  laquelle il faut compter. Cette Eglise compte de milliers de  fidèles. L’INSAE doit revoir donc ses statistiques en matière de croyance  religieuse  au Bénin. Mais qu’est-ce qui fait que cette Eglise draine beaucoup de monde ? La première raison : Cette Eglise a déclaré une […]

A la une

Test de Recrutement au Profit de la CNSS : VAINES CABALES CONTRE LES REFORMES Test de Recrutement au Profit de la CNSS : VAINES CABALES CONTRE LES REFORMES

Alors que le régime de la Rupture a décidé de changer certaines habitudes, on note encore un sentiment affiché de ...

L’EGLISE DE GBANAME OU L’ECHEC DES RELIGIONS ENDOGENES  ET REVELEES L’EGLISE DE GBANAME OU L’ECHEC DES RELIGIONS ENDOGENES ET REVELEES

Au Bénin, l’Eglise de Gbanamè constitue une force religieuse avec  laquelle il faut compter. Cette Eglise compte de milliers de ...

RFI / INVITE AFRIQUE Patrice Talon : « Il n'y aura pas de révision parce que le Parlement me le refuse» RFI / INVITE AFRIQUE Patrice Talon : « Il n’y aura pas de révision parce que le Parlement me le refuse»

Au Bénin, un an après son élection, le président Patrice Talon vient d’essuyer un revers politique. Il voulait mettre en ...

LETTRE OUVERTE DU POLITOLOGUE JUSTE CODJO AUX HONORABLES DÉPUTÉS LETTRE OUVERTE DU POLITOLOGUE JUSTE CODJO AUX HONORABLES DÉPUTÉS

Manhattan, le 20 mars 2017. Juste Codjo Politologue Kansas State University Manhattan, KS, USA Email : justecodjo@gmail.com Lettre Ouverte A L’Assemblée Nationale Chers Honorables Députés, Par la lettre N˚ 0373/PR/SGG/SP-CC ...

BENIN : RÉVISION DE LA CONSTITUTION DU 11 DÉCEMBRE 1990 : EN VOICI LES ARTICLES MODIFIES BENIN : RÉVISION DE LA CONSTITUTION DU 11 DÉCEMBRE 1990 : EN VOICI LES ARTICLES MODIFIES

Projet de loi portant modification de la loi n°90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ...

Pour le financement du volet agricole du PAG : Soglo met Sasakawa à disposition de Talon Pour le financement du volet agricole du PAG : Soglo met Sasakawa à disposition de Talon

L’ancien président de la République Nicéphore Soglo a reçu une délégation conduite par la présidente du Conseil d’administration de la ...

Accès au crédit et facilitation des affaires : les lois jumelles sur l’affacturage et le crédit-bail sont adoptées Accès au crédit et facilitation des affaires : les lois jumelles sur l’affacturage et le crédit-bail sont adoptées

Ca y est, l’Assemblée nationale du Bénin vient encore de doter ce pays de deux instruments juridiques importants de facilitation des opérations financières ...

La Une

Bénin : L’Identifiant Fiscal Unique s’impose désormais à tous les citoyens

 

L’Identifiant Fiscal Unique (IFU) n’est plus seulement l’affaire des opérateurs économiques. Chaque Béninois doit désormais se faire immatriculer. Le gouvernement actuel à travers l’un de ces conseils des ministres en a décider ainsi.  Cette mesure a pour but de faire contribuer tout citoyen à la charge de l’Etat.

Dès maintenant, l’Identifiant Fiscal Unique (IFU) n’est plus un choix. Elle devient une obligation. Instauré depuis 10 ans au Bénin, le gouvernement Talon a fait l’option d’exiger l’extension de l’Identifiant Fiscal Unique à tous les Béninois quelque soit leurs rangs ou leurs catégories socio-professionnelles. En effet, l’IFU consiste à attribuer un numéro qui permet d’identifier chaque personne. Cette mesure est largement saluée par les acteurs économiques.

Répertorier tous les acteurs

Au départ, l’IFU a été créé dans le but de recenser les opérateurs économiques afin de les contraindre à remplir leur obligation vis-à-vis du fisc. Très tôt, il a été constaté que de nombreux opérateurs dérogent à la règle sans pour autant abandonner leurs activités économiques. Ainsi, ces mêmes personnes favorisent le développement de l’informel et osent souvent soumissionner aux appels d’offres publiques. La corruption aidant, ces rebellés de la loi fiscale, qui sont parfois des agents de l’administration livrent une concurrence déloyale aux opérateurs en règle. Approchés par les journalistes de la radio nationale, quelques acteurs apportent des éclaircissements et donnent le bien fondé de cette mesure. Abdel Aziz GBETE est le secrétaire  permanent du groupe de travail fiscalité du secteur privé, « L’IFU permet de tracer les opérateurs économiques. C’est-à dire de faire la différence entre ceux qui sont opérateurs économiques et ceux qui ne le sont pas ». L’instauration de l’IFU permettra donc de répertorier tous les citoyens afin de savoir ce que chacun mène comme activité.

Élargir l’assiette fiscale

La mise en application de cette mesure résulte du plaidoyer des opérateurs économiques formulé à l’endroit de l’autorité. Razack YESSOUFOU est le Chef du département Appui aux Entreprises de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin. Il trouve que : « L’IFU permet à l’Etat de faire contribuer tout le monde aux dépenses de l’Etat. Cette décision est désormais encrée dans la conscience de tous les Béninois et toute entreprise doit disposer de son IFU». On comprend donc aisément que la généralisation de l’IFU a reçu  l’assentiment de l’ensemble des acteurs économiques. Selon Michelle ATAKPA, Coordonnatrice du projet d’Appui à l’Accroissement des Recettes Intérieures du Bénin à la Direction des Impôts, « La décision de l’Etat vise à recadrer l’objet de l’IFU. L’Administration a pour rôle de gérer les agents économiques en relation avec l’Administration financière. Cela permet de bien les suivre et d’élargir l’assiette fiscale ».

Un an du pouvoir « néo-émergent » au Bénin : La gestion des faiseurs de roi Un an du pouvoir « néo-émergent » au Bénin : La gestion des faiseurs de roi

  Lorsqu’on pose un regard panoramique sur la situation du Bénin après un an de pouvoir, de gestion de ce régime que certains ont tôt fait de qualifier de « néo-émergent », il se dégage une constatation, une impression essentielle qui se dégage de l’opinion de la masse : le faiseur de roi n’est pas le roi […]

Le débat constitutionnel : Des interrogations Le débat constitutionnel : Des interrogations

Le débat sur la révision de la Constitution de notre pays a connu un dénouement depuis le 4 avril dernier. Ce dénouement a induit des déclarations et des effets divers qui ne sont pas prêts de s’arrêter. C’est, à notre avis le moment de s’interroger sur les raisons qui ont motivé certains constats et certaines […]

POINT DE PRESSE DU MINISTRE D’ÉTAT PASCAL KOUPAKI DU 06/04/17 POINT DE PRESSE DU MINISTRE D’ÉTAT PASCAL KOUPAKI DU 06/04/17

Intégralité du Point de Presse Le Conseil des Ministres s’est tenu ce jour, jeudi 06 avril 2017, sous l’autorité du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement. Au nombre des sujets débattus, j’ai retenu quatre (04) points à votre attention. *1- Autorisation de ratification de l’accord de financement additionnel signé avec l’Association […]